Fiscalité en Andorre

Fiscalité des entreprises en Andorre
Une SL et une SA doivent être enregistrées auprès de l'administration fiscale andorrane pour l'Impôt Général Indirect (IGI), comme pour la TVA. L'IGI est perçu à un taux forfaitaire de 4,5 %.

L'impôt sur les sociétés est prélevé sur le bénéfice moins les dépenses déductibles au taux de 10%, bien que la société contribuable puisse demander une réduction de 80% dans certaines circonstances.


Fiscalité personnelle en Andorre
L'environnement fiscal d'Andorre offre aux résidents la possibilité d'une planification financière qui n'est peut-être pas disponible ailleurs. Alors que les résidents sont soumis à une imposition limitée en Andorre sur le revenu et les gains en capital, ils bénéficient de généreuses allocations et exonérations. Andorre ne prélève pas d'impôt sur la fortune, d'impôt sur les successions ou d'impôt sur les donations pour les résidents.

L'Andorre a récemment introduit un taux d'imposition forfaitaire de 10% pour les résidents sur leur revenu mondial. Les revenus jusqu'à 24 000 € sont exonérés. Les dividendes reçus d'entités résidentes en Andorre sont exonérés d'impôt, bien que les dividendes provenant d'entités non-résidentes soient soumis à l'impôt au taux d'imposition du revenu.

Malgré l'introduction de l'impôt sur les résidents, l'Andorre reste une juridiction fiscale très attrayante où il est possible de posséder et d'exploiter une société.